« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

L'Humeur
  • Un titanic de bêtise
  • 11 février 2016,
    par Malicette
  • Il y a une tendance aujourd’hui à flatter les idées les plus rétrogrades. C’est une façon d’accompagner les ef forts du pouvoir à casser les droits les plus élémentaires, les « conquis » comme disait Croizat. Et vlan sur le Code du travail « trop lourd et (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Romilly ville amie des enfants ? Mon oeil !
  • 11 février 2016,
    par Joë Triché
  • Le comité de l’Aube de l’UNICEF a accordé à la ville de Romillysur- Seine le label “Ville amie des enfants”. D’après l’article de presse du 7 février (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2016 > Février > N1377 > L’Aube en haut du podium des pesticides dangereux

Réaction de la fédération de l’Aube du PCF

L’Aube en haut du podium des pesticides dangereux

jeudi 11 février 2016 , 282 : visites

La récente enquête de l’émission “Cash investigation” a secoué le cocotier. L’Aube est le plus gros acheteur de pesticides dangereux de France.
Ayant eu accès à « une base de données confidentielle sur les ventes de pesticides en France, produit par produit », les enquêteurs ont pu réaliser la première carte illustrant l’utilisation des pesticides dangereux en France, département par département. L’Aube est médaillée d’or et cela fait froid dans le dos. Produits “probablement cancérigènes” (Glyphosate), présentant des risques d’infertilité et de malformations du foetus (Epoxiconazole), perturbateur hormonal (Mancozebe)... fongicides et désherbants sont massivement utilisés dans l’agriculture. Depuis 1980, le nombre de cancers infantiles a augmenté de 1% par an en France, soit environ 2 500 cas supplémentaires chaque année. C’est la deuxième cause de mortalité chez l’enfant. Les anomalies de naissance se multiplient ainsi que les troubles hormonaux ou l’autisme. Pour les scientifiques, le doute n’est plus permis : il existe bien un lien entre ces maladies très différentes et l’exposition aux produits chimiques, en particulier aux pesticides.
La responsabilité criminelle de l’industrie agrochimique dans des problèmes majeurs de santé publique est désormais évidente. L’usage massif de pesticides est directement en cause et la France en est le premier consommateur en Europe ! Dans le même temps, les éleveurs protestent contre leurs prix de ventes trop bas et l’emprise de la grande distribution. Le même modèle est en cause : celui d’une agriculture productiviste, d’un agro-business qui saccage tout pour faire de l’argent à tout prix. Au-delà de la construction d’un autre modèle agricole fondé sur une agriculture biologique et paysanne, avec des circuits courts et encadrant les marges de la grande distribution, il faut sans attendre interdire les pesticides dangereux en commençant par le glyphosate, herbicide le plus vendu en France et les insecticides néonicotinoïdes.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|