“Qui va payer ces dix milliards ? Nous, pas les 500 plus grandes fortunes de France ! Pourquoi on ne rétablit pas l’ISF (3,5 milliards) ? Et la lutte contre l’évasion fiscale (80 milliards) ?" Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, député

L'Humeur
  • Obsédés
  • 5 février 2016,
    par Guy Cure
  • La visite du président iranien Rohani à Rome a sucité bien des réactions ; d’étonnement, de désapprobation, de pitié. Il a donc fallu dissimuler les statues nues du musée du Capitole lors de la visite présidentielle. Il parait que même les attributs du (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Les petits ruisseaux...
  • 5 février 2016,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • La réforme des aides au logement, décidée par le gouvernement, est entrée en vigueur le 1er janvier. Objectif : « économiser » 225 millions d’euros (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • DEUX POIDS, DEUX MESURES
  • vendredi 5 février 2016
  • Le chantage au “Brexit”, ça marche. Les institutions européennes cèdent. Le contraste est accablant pour les institutions européennes. Quand la Grèce (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2016 > Février > N1376 > Les petits ruisseaux...

Les petits ruisseaux...

vendredi 5 février 2016 , 130 : visites , par LE CAPITAINE TRICASSE

La réforme des aides au logement, décidée par le gouvernement, est entrée en vigueur le 1er janvier. Objectif : « économiser » 225 millions d’euros cette année et 317 millions en 2017. Les aides au logement (APL, ALF et ALS) sont versées à 6,5 millions de personnes, dont 95% de locataires.
Parmi les mesures de rabotage de ces allocations, il y en a une particulièrement scélérate : les allocations sont désormais arrondies à l’euro... inférieur ! Exit les centimes. Les petits ruisseaux font les grandes rivières et le gouvernement table sur 20 millions d’euros par an d’économies. Une décision d’autant plus infâme que, pour beaucoup, la dernière revalorisation des allocs s’était chiffrée à quelques dizaines de centimes. Ce qu’avait chichement donné la main gauche, la main droite du pouvoir l’a repris.
Cette mesure est à mettre en perspective avec les milliards du CICE qui vont continuer de faire le bonheur des actionnaires des grandes entreprises et des banques et les 5,58 milliards d’euros accordés en 2016 au titre du crédit d’impôt recherche (CIR). Le budget de l’État comprend près de 175 milliards d’euros de mesures d’allègement fiscal, de remboursements, de dégrèvement et autres en faveur des entreprises, avec un impôt sur les sociétés rapportant à peine 30 milliards.
Les locataires vont donc, avec leurs petits centimes d’euros d’allocs ratiboisés, contribuer à l’assistanat en bande organisée des grands patrons. La solidarité nationale à rebours ! Pareille fourberie, on eût pu l’attendre de Sarko. Ce fut Hollande.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|