Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

L'Humeur
  • L’horreur demain ?
  • 19 novembre 2015,
    par Jean Lefevre
  • L’horreur est dans Paris sous les balles et ça me rappelle le poème d’Éluard, Courage : « Paris a faim, Paris a froid… » Éluard parle d’un Paris humilié, mais d’un Paris vivant, car debout, rebelle, et finalement vainqueur. Et bien sûr je pense au Paris de (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Novembre > N1365 > L’humain pour faire reculer la violence

élections régionales

L’humain pour faire reculer la violence

jeudi 19 novembre 2015 , 251 : visites , par LDA

Les prochaines élections régionales seront le premier scrutin où notre peuple pourra s’exprimer depuis les attentats. 13 rencontres citoyennes dans l’Aube.

Une campagne électorale dans la dignité et avec la volonté de participer à l’effort de mobilisation citoyenne
La volonté de maintenir le scrutin des élections régionales est un acte d’affirmation démocratique dans les circonstances exceptionnelles créées depuis les attentats. Mais il est indispensable que des mesures exceptionnelles, elles aussi, soient prises pour permettre l’exercice du libre choix des électeurs en garantissant le pluralisme et l’égalité des listes. Les médias, en particulier les chaînes de service public, peuvent et doivent jouer un grand rôle. Il n’est pas normal ni admissible qu’à l’issue de la rencontre à l’élysée et de la séance du Parlement réuni en Congrès, les déclarations du secrétaire national du PCF et des président- e-s de groupes aient été purement et simplement censurées. à ces élections, il est important qu’il y ait une participation maximale au scrutin car cela sera aussi un acte fort de résistance politique et démocratique de masse à la terreur. Le PCF appelle l’ensemble de ses militant- e-s, dans ces conditions certes difficiles, à reprendre la campagne électorale dans la dignité et avec la volonté de participer à l’effort de mobilisation citoyenne.

13 rencontres citoyennes dans l’Aube
Les candidats Aubois de la liste « Nos vies d’abord ! » entendent privilégier la proximité et le contact avec nos concitoyens sur l’ensemble du territoire départemental. Territoires urbains et ruraux, treize rencontres citoyennes permettront d’être à l’écoute de la vie “réelle” et de se saisir des politiques régionales pour engager le débat afin d’améliorer concrètement la vie de nos concitoyens, redonner du sens à la politique et reconquérir le pouvoir sur nos vies. C’est le sens même du slogan de la liste. à ces élections, il s’agira aussi de s’opposer aux politiques qui divisent encore plus notre peuple, mettent les individus et les territoires en concurrence et stigmatisent une partie d’entre nous. Les propositions de nos candidat-e-s permettent de faire société, de remettre l’humain au coeur des rapports sociaux pour faire reculer la violence.


Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|