Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

L'Humeur
  • Limites impératives
  • 14 novembre 2015,
    par Guy Cure
  • 3% : c’est la limite infranchissable des déficits publics décidée par les autorités financières qui dominent l’Europe, sans qu’on sache très bien de quel chapeau sort ce chiffre. Mais les conséquences en sont claires pour les services publics, pour l’âge (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Novembre > N1364 > le grand Troyes exclut des personnes à mobilité réduite du service public (...)

Grand Troyes

le grand Troyes exclut des personnes à mobilité réduite du service public !

samedi 14 novembre 2015 , 256 : visites , par JPC

Les élus communistes de l’agglomération troyenne, et notamment Anna Zajac et Marie-Françoise Pautras, conseillères communautaires du Grand-Troyes, viennent de lancer une pétition, soutenue par le docteur Didier Cloos, médecin généraliste et candidat aubois sur la liste “Nos vies d’abord !”, afin d’appeler la population à protester contre l’exclusion de nombreuses personnes, principalement âgées, du service public organisé par la TCAT en direction des personnes à mobilité réduite. Cette décision de François Baroin et de sa majorité intervient après l’augmentation, tout aussi inacceptable, de 108% à 150% des billets de la TCAT pour les personnes de plus de 65 ans, selon qu’ils soient imposables ou non imposables. Ce choix politique est une aberration dans une agglomération qui compte, notamment à Troyes même, plus de 16% de privés d’emploi et 26% de familles vivant sous le seuil de pauvreté. Circonstance aggravante, loin de tenir compte de cette réalité sociale, François Baroin continue de réserver au budget des transports une part ridicule, à peine 1.5% du budget général du Grand Troyes. Faute qu’il fait payer cher aux seniors de l’agglomération Troyenne qui, répétonsle, sont souvent de petit retraités de la bonneterie avec à peine 900 euros de retraite mensuelle.

 PETITION
La TCAT propose depuis 1981 aux personnes à mobilité réduite un service de desserte au porte à porte. La seule condition d’accès était la présentation d’un certificat médical. Depuis juin 2015 et la refonte de la grille tarifaire de la TCAT, la majorité des élus du Grand Troyes a décidé que seules les personnes présentant un taux de handicap égal ou supérieur à 80% pourront bénéficier du service PMR-taxi, les autres étant désormais considérées comme usager valide. Mais dès juillet, suite à de nombreuses réclamations, le taux de handicap a été ramené à 50%, la moitié des arrêts bus n’étant pas accessibles. Cependant, de nombreuses personnes, principalement âgées, ayant de grandes difficultés pour marcher sans pour autant être reconnues handicapées se trouvent désormais exclues de ce service public.
C’est inacceptable ! Le Grand Troyes, dont la participation financière au fonctionnement de la TCAT représente à peine 1,5 % du budget global de la communauté d’agglo, fait des économies sur le dos des personnes les plus fragiles, les plus vulnérables. Nous refusons cette discrimination et nous exigeons que les personnes à mobilité réduite puissent accéder au service PMR taxiville de la TCAT sur la seule présentation d’un certificat médical.

Non-Prénom Adresse
   
   

Retourner à PCF 22ter, avenue Anatole-France 10000 - Troyes

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|