« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

Le dessin

8 octobre 2015
L'Humeur
  • La sécu pour les nuls
  • 8 octobre 2015,
    par Malicette
  • Je suis allé sur le forum de l’Hôtel de ville où on fêtait les 70 ans de la Sécurité sociale, réduite à une course de fond et quelques coupes. Je me suis livré à un petit sondage dans le but d’avoir l’opinion des gens sur l’origine de la sécu. à part (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Le cared brunit encore
  • 8 octobre 2015,
    par Malicette
  • éric Brunet, journaliste de droite déteste les journalistes de gauche. Il est devenu maître pour flatter tout ce qui est réac et facho. Du coup, (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Octobre > N1359 > F. Baroin fait payer ses choix politiques aux usagers !

Grand Troyes - Transports urbains

F. Baroin fait payer ses choix politiques aux usagers !

jeudi 8 octobre 2015 , 239 : visites , par FLORENT BALLANFAT

Les économies réalisées par le Grand Troyes payées par les usagers de la TCAT !
Etre usager des transports publics, par choix ou par obligation, contribue à limiter la pollution, l’usure des infrastructures routières, et facilite la circulation des autres habitants. Loin de récompenser ce type de comportement, la majorité des élu-e-s du Grand Troyes à l’exception notable de ceux du Parti communiste, malheureusement trop rares, fait payer le prix fort aux usagers de la TCAT sans assumer leur choix. Dernier exemple en date, la hausse des tarifs pour les retraités depuis juin 2015 serait justifiée, selon Bertrand Chevalier, conseiller communautaire délégué à la voirie et aux déplacements urbains, par le coût de la fraude. Cette « fraude », dont il faudrait peut-être analyser les causes, n’est qu’un prétexte mis en avant pour cacher la véritable raison de la hausse continue des tarifs qui est : le manque de moyens alloués aux transports urbains par le Grand Troyes.
Alors que cela relève de sa compétence, le Grand Troyes ne participe réellement hors versement transport, qu’à hauteur de 1,8 millions d’euros, soit une participation au compte d’exploitation de la TCAT à hauteur d’environ 10% du budget de cette dernière. Cette dépense représente 1,8% du budget du Grand Troyes, moins que ce qu’il consacre en subventions d’équilibre au stade de l’Aube, au Parc des expositions ou à l’école de commerce privée. Les usagers sont appelés à financer le reste du coût des transports, y compris lorsque celui-ci augmente du fait de décisions politiques telles que les extensions successives du périmètre de transports urbains, avec l’intégration de nouvelles communes dans le Grand Troyes ou encore la desserte de Barberey par les bus de la TCAT.
Le gouvernement Valls, qui a prévu de relever le seuil d’assujettissement au versement transport de 9 à 11 salariés et plus, pourrait réduire le produit du versement transport pour l’agglomération Troyenne de 400 000 à 700 000 euros. Le Grand Troyes va-t-il décider de réduire les services ou de présenter l’addition aux usagers ? Pour les communistes, il est temps que la collectivité assume son rôle et qu’elle participe de façon significative au financement des transports collectifs dont elle a la charge. Le simple fait de participer au même niveau que des agglomérations comparables au Grand Troyes, pourrait permettre de réduire le coût des abonnements de moitié. La preuve qu’un autre choix politique est possible

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|