Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

L'Humeur
  • Echec et réussite
  • 18 juin 2015,
    par Guy Cure
  • C’est compliqué un humain. Ni tout à fait ange, ni tout à fait démon, Bernard de Clairvaux avait toute la grandeur et la faiblesse d’un homme. Il voulait la simplicité, le rejet des ornements superflus, le refus de la richesse ostensible qui est (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Juin > N1343 > Jean Alba enfin honoré

MÉMOIRE

Jean Alba enfin honoré

jeudi 18 juin 2015 , 390 : visites

Les efforts inlassables de l’ANACR et de la FNDIRP de Romilly pour honorer la Résistance auboise sont couronnés de succès puisque, le 8 juin, la commune de Crancey, près de Romilly, vient d’honorer Jean Alba, ancien cheminot, résistant du maquis des Vignots. Une place porte désormais son nom.
Réfractaire au STO, Jean Alba rejoignit un groupe de résistants FTPF près de Saint-Maurice aux Riches Hommes (89). Ce maquis est attaqué par les nazis le 7 mars 1944. Jean est fait prisonnier, condamné à mort le 31 mai à Troyes et fusillé le 8 juin à Montgueux (Trou de Chirac). M. Bernard Berton, maire, évoqua les qualités humaines de la famille Alba, arrivée d’Espagne vers 1923 et dont Jean était l’aîné des sept enfants du couple. Ses parents travaillèrent chez Dupré à Romilly-sur-Seine et s’installèrent alors à Crancey en 1926. Jean, né à Mortagne le 8 mars 1924, n’a que deux ans quand il arrive.
Ginette Collot, présidente de l’ANACR, a retracé avec beaucoup d’émotion le parcours de ce combattant volontaire, rebelle aux lois de Vichy, entré à 19 ans au maquis avec quelques camarades refusant le départ en Allemagne pour le STO. Il est alors sous l’autorité du capitaine FTP Olivier Ancel de Nogent-sur-Seine, placé d’abord chez des fermiers, puis dans une cabane de chasse qui devient le maquis des Vignots occupée par 30 réfractaires. La lettre que Jean avait écrite quelques heures avant son exécution fut lue en public par M. Nicolas André, devant une assistance d’environ 70 personnes. Les associations patriotiques étaient présentes avec leurs drapeaux dont ceux de l’ANACR et de la FNDIRP, notre camarade Jean Lefèvre représentant l’ADIRP départementale.
Relevons que Jean Alba était issu d’une famille immigrée espagnole et que son sacrifice mérite d’être souligné puisqu’il s’opposait aussi à l’Espagne franquiste, alliée de Hitler. Il rejoignait ainsi par l’esprit la grande famille des Républicains rouges qui se battaient dans les rangs de la MOI (Main d’oeuvre immigrée).

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1343

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|