« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

L'Humeur
  • Conte d’après guerre
  • 30 avril 2015,
    par Malicette
  • Il était une fois la guerre et les ennemis cruels étaient venus s’installer chez nous. La terrible Gestapo avait élu domicile au Conservatoire, vaste maison où les chants et les rires avaient fait place aux plaintes, aux pleurs et aux cris. La guerre (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • En place pour le quadrille !
  • 30 avril 2015,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • « Rassemblement », « Liberté », « Parti de la Liberté », « L’Union », « Le Parti de la France »... ça a phosphoré dur à l’UMP pour changer le nom du parti. (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • IL NE VEUT RIEN LÂCHER
  • jeudi 30 avril 2015
  • 3,5 millions de demandeurs d’emploi en catégorie A à fin mars en France. 20 140 dans l’Aube... Mais le ministre du travail, François Rebsamen, (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Avril > N1336 > Des communes au pain sec... pourtant, l’argent existe

Bar-sur-Seine - Vote du budget

Des communes au pain sec... pourtant, l’argent existe

jeudi 30 avril 2015 , 280 : visites

Le conseiller municipal communiste de Bar-sur-Seine, Joseph Seghetto, est intervenu lors du vote du budget en mettant en avant les lourdes conséquences de la politique d’austérité du gouvernement sur la gestion des collectivités et singulièrement des petites communes comme celle de Bar-sur-Seine.
“Un véritable garrot autour du cou des communes qui ne date pas d’hier”, a-t-il déclaré, “puisque c’est à partir de 2009 que les compensations de l’état ont diminué de plus de 100 00 € par an pour notre commune”, n’exonérant ainsi pas la droite de ses responsabilités dans les difficultés d’aujourd’hui. Les communes sont au pain sec, pourtant l’argent existe. Les entreprises du CAC40 ont vu leurs bénéfices augmenter de 33% avec 62 milliards d’€ en 2014. Leurs dirigeants gagnent entre 200 et 400 fois le salaire d’un Smicard.
Et contrairement à ce que les médias prétendent, nous ne sortons pas du tunnel. Joseph Seghetto a insisté sur le fait que “la relance économique n’est toujours pas au rendez-vous ; l’investissement public a reculé de 4,5 milliards en 2014, la dette publique cumulée atteint 95% du PIB contre 92,3% en 2013”, démontrant l’absurdité d’une telle politique. Il a aussi critiqué les mauvais choix de la municipalité qui rajoute des difficultés aux familles : augmentation de 250% du plateau-repas du 14 juillet, des tarifs du centre de loisirs, de la bibliothèque, etc. Sans toucher aux taux d’imposition, les impôts locaux vont quand même augmenter, car les bases des valeurs locatives augmentent de 2,43% pour la taxe d’habitation et de 3,55% sur la taxe foncière, sans oublier que la Communauté de communes du Barséquanais vient de décider une augmentation de 10% pour 2015. “Je voterai contre la proposition du budget”, a-t-il déclaré, ayant également été le seul à s’opposer à la suppression du bus pour les écoliers. Une mesure qui suscite la mobilisation de nombreux parents d’élèves qui refusent d’être mis devant le fait accompli.
L’élu communiste s’est également exprimé sur la gestion de l’eau à Bar-sur-Seine afin d’expliquer son vote contre le budget du service des eaux : “Depuis longtemps, je défends la remunicipalisation de la gestion de l’eau et l’assainissement. Avec la Lyonnaise des eaux, la facture pour les barséquanais a augmenté de plus de 21% entre 2009 et 2014, soit une augmentation de 4% en moyenne et par an. Nous avons dans le département le syndicat départemental des eaux de l’Aube qui s’occupe d’un grand nombre de communes et dont les tarifs sont largement inférieurs à ceux pratiqués par la Lyonnaise. L’intérêt général des barséquanais impose la fin de la privatisation de l’eau sur notre commune”.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1336

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|