« Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie, je suis né pour te connaître pour te nommer, Liberté. » Paul Eluard

L'Humeur
  • Saillies compulsives
  • 16 avril 2015,
    par Malicette
  • Monsieur Nicolas Dhuicq n’aime pas les loups qui dévorent les troupeaux et attaqueront l’homme dans dix ans. Il n’aime pas le mariage pour tous, cette homoparentalité qui s’apparente au terrorisme. Il est contre l’IVG qu’il veut dé-rembourser et, (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • “Finance pillarde”
  • 16 avril 2015,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Le renflouement, entre 2008 et 2013, du secteur bancaire a coûté à l’Irlande 37,3% de son produit intérieur brut (PIB) et 24,8% à la Grèce. La moyenne (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Avril > N1334 > Appel à la mobilisation populaire

Conseil national du PCF

Appel à la mobilisation populaire

jeudi 16 avril 2015 , 332 : visites , par LDA

Dans une situation politique jugée « dangereuse », le conseil national du PCF interpelle les forces politiques, syndicales, associatives pour faire émerger une politique de gauche répondant enfin aux attentes populaires.

Aux lendemains des élections départementales, comment caractériser la crise politique ? Comment le pays, la gauche peuvent-ils rebondir ? Quelle alternative proposent les communistes ? C’étaient quelques-unes des questions à l’ordre du jour du conseil national du PCF, réuni les 10 et 11 avril dernier. En effet, la séquence ouverte après les récentes élections départementales, avec l’émergence d’un “tripartisme” (PS-droite-FN), savamment entretenu, nécessite un approndissement de la réflexion, tout autant qu’un élargissement du champ de l’action et des luttes.

MOBILISATION POPULAIRE ACTIVE
Les deux journées des travaux de la direction communiste ont permis l’élaboration d’une “feuille de route” invitant les militant-e-s à engager toutes leurs forces dans la construction de réponses de gauche, favorables aux classes populaires, désorientées par la ligne politique libérale prise par le pouvoir. Cela passe notamment par un développement des efforts d’initiatives de solidarités concrètes dans les entreprises, les quartiers populaires et en direction de la jeunesse. En effet, des millions de personnes aspirent à vivre mieux, à travailler autrement, à ne plus subir privations et frustrations. « Construire une nouvelle espérance à gauche et une mobilisation populaire active, [est] seule à même de déjouer le scénario qui s’installe autour du tripartisme », estime le texte adopté à l’issue de la réunion. C’est donc à s’engager dans cette voie que le conseil national du PCF invite les militants. D’abord dans les luttes en cours contre la loi Macron, ou encore pour la défense des services publics ou une autre utilisation de l’argent, avec le collectif “Je rêve d’une banque qui...”, autour de nos réflexions sur l’utilisation de l’argent, le rôle des banques et de la BCE. Dans un contexte politique jugé « dangereux », le PCF appelle à la mobilisation populaire active afin de construire une alternative.

AXES ET TEMPS FORTS
Le chemin est balisé par quelques axes et temps forts. Le 20 mai prochain, aura lieu une rencontre nationale, lançant la Convention sur le projet, avec l’adoption d’un texte sur notre visée et sur de premières mesures immédiates pour répondre aux urgences et sortir de l’austérité. Les Chantiers d’espoir, qui ont été initiés en janvier par 500 personnalités, les partis du Front de gauche et les Verts et qui visent à la convergence la plus large des forces, des hommes et des femmes voulant participer à la construction d’une alternative à gauche, sont aussi remis sur l’établi militant, tout comme la préparation du Forum européen des alternatives, le 30 et 31 mai à Paris, lancé par la gauche européenne anti-austéritaire. Bien évidemment, le PCF entend s’investir pleinement dans la réussite de la journée du 1ermai. Ce conseil national a été particulièrement riche en projets d’initiatives pour construire des solutions progressistes et une offre politique de gauche claire. Les élections régionales des 6 et 13 décembre ont aussi été abordées et le débat est ouvert, avec comme visée de « faire émerger des pactes régionaux antiaustéritaires, de progrès social, écologique et démocratique ». Bilan d’étape mi-juin au niveau national avant la tenue, entre juin et septembre, de conférences régionales. Disponible, force de propositions et d’actions, tel était le fil rouge de ce récent conseil national du PCF.


Des millions de personnes aspirent à vivre mieux, à ne plus subir privations et frustrations.


Il faut créer les conditions d’une dynamique nouvelle porteuse d’une identité de gauche, forte et claire, attractive et crédible

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1334

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|