« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

L'Humeur
  • Saillies compulsives
  • 16 avril 2015,
    par Malicette
  • Monsieur Nicolas Dhuicq n’aime pas les loups qui dévorent les troupeaux et attaqueront l’homme dans dix ans. Il n’aime pas le mariage pour tous, cette homoparentalité qui s’apparente au terrorisme. Il est contre l’IVG qu’il veut dé-rembourser et, (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • “Finance pillarde”
  • 16 avril 2015,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Le renflouement, entre 2008 et 2013, du secteur bancaire a coûté à l’Irlande 37,3% de son produit intérieur brut (PIB) et 24,8% à la Grèce. La moyenne (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Avril > N1334 > C’est un scandale

Prix des billets de la TCAT

C’est un scandale

jeudi 16 avril 2015 , 315 : visites , par passy cohnn

Baroin et ses godillots du Grand Troyes se moquent du malheur des gens comme de leur première chemise.
Les communistes troyens ne cessent de le dénoncer et toutes les propositions qu’ils ont portées durant la dernière élection municipale avaient pour but de prendre en compte la réalité sociale et économique de la population troyenne, frappée de plein fouet par le chômage et la pauvreté. Une enquête de l’INSEE portant sur la nouvelle région Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine, confirme que Troyes est, avec 16% de chômage, la ville la plus touchée de la nouvelle grande région. 26% des troyens vivent sous le seuil de pauvreté et la part des personnes vivant seules passe la barre des 40%, ce qui aggrave encore les problèmes de pouvoir d’achat.
Dans cette situation, la décision du Grand Troyes d’augmenter de 108% et 150% le prix des billets de la TCAT pour les personnes de plus de 65 ans, selon qu’ils soient imposables ou non imposables, est simplement surréaliste. C’est une honte ! Anna Zajac, la seule élue ayant pris la parole afin de s’élever contre cette augmentation, a rappelé solennellement que « les retraités d’aujourd’hui sont les salariés des entreprises textiles d’hier qui n’ont que 900 euros de retraite par mois ! »
Le seul argument qu’il lui fut opposé nous est venu sous la forme d’une mystification de celui qui vient de se faire élire sous l’étiquette divers gauche au conseil départemental (pauvre France !). En effet Marc Bret, (accesoirement président de la TCAT), qui s’était bien gardé de parler de cette augmentation durant sa campagne électorale, a expliqué tranquillement qu’en « 2014 sur 17 millions d’euros de compte d’exploitation, 12 millions sont financés par le Grand Troyes et 4 milions par les clients. » C’est un mensonge car le Grand Troyes verse à la TCAT une subvention d’équilibre d’environ 10 millions d’euros, qui est en fait le produit de la taxe de versement transport payé par les entreprises de plus de neuf salariés. En fait, le Grand Troyes ne verse que 1,8 million d’euros provenant de son propre budget, soit à peine 10% du budget de la TCAT. La vérité est que Le Grand Troyes est l’agglomération de France qui délaisse le plus le développement des transports collectifs et en fait payer le prix fort à sa population.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1334

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|