“La liberté ce n’est pas l’espoir de l’avenir. C’est le présent et l’accord avec les êtres et le monde dans le présent.” Albert Camus

L'Humeur
  • La politique qui dégoûte
  • 2 avril 2015,
    par DÉDÉ ALACAMPAGNE
  • Qui nous dira les mystères de la politique ! Le maire de Buchères est radical de gauche (il l’était encore hier !) et annonce à son dernier Conseil Municipal qu’il votera pour Christian Branle, UMP ! C’est consigné dans le bulletin communal afin que (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Erostrate
  • 2 avril 2015
  • « tout le monde connaîtra mon nom et s’en souviendra », aurait dit le co-pilote qui a écrasé son appareil. Même motif, en 356 av. J.-C., chez érostrate (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Avril > N1332 > Les valeurs de la république rendent fou le candidat FN

Romilly-sur-Seine

Les valeurs de la république rendent fou le candidat FN

jeudi 2 avril 2015 , 302 : visites

Communiqué de la section de Romilly du PCF :
“Samedi matin 21 mars 2015, les candidats du Front de gauche, Joë Triché et Carole Bekka finissaient de coller leurs affiches qui n’avaient rien à voir avec les élections départementales ni avec un appel à voter, mais trois belles affiches sur lesquelles on pouvait lire : Liberté - égalité - Fraternité.
Jean-Patrick Vernet, qui circulait en voiture à proximité du restaurant « Chez Nini » les a aperçues. Le candidat FN s’est arrêté et s’est précipité en direction de l’affichage. Après avoir marmonné quelques mots comme « fraternité, j’t’en foutrait d’la fraternité, moi » et commencé à déchirer cette affiche rouge, il a littéralement foncé sur le conseiller général Joë Triché et l’a violemment bousculé à trois reprises sans que celui-ci ait eu le temps de réagir pendant que Carole Bekka criait au candidat FN d’arrêter.
Les candidats du Front de gauche sont ensuite repartis. Le candidat FN s’est dirigé vers la camionnette dans laquelle avaient pris place Joë Triché et Carole Bekka, Il a donné de violents coups de poing sur la voiture et la vitre côté conducteur, a ouvert la porte arrière et renversé le contenu du coffre.
Non, il n’y a pas eu des « échauffourées » entre le candidat FN et le conseiller général sortant Joë Triché, comme le laisserait entendre l’article de l’Est-Eclair du 23 mars 2015, mais bien une agression violente et caractérisée du candidat FN contre Joë Triché. Une plainte a été déposée.
Devant les valeurs de la République, Liberté - Egalité - Fraternité, affichées, la réaction du candidat FN, Jean-Patrick Vernet a montré son vrai visage : anti-républicain, violent et agressif. Nous condamnons avec la plus grande fermeté cet acte inqualifiable et nous appelons tous les citoyens attachés aux valeurs de la République à la plus grande vigilance. Romilly, ville paisible jusqu’à présent, ne doit pas accepter qu’un climat de haine et de violence s’installe.”

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1332

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|