“ Le capitalisme se fout de l’avenir de l’humanité. Il ne contient pas d’idée du monde, pas de morale. ” Robert Guédiguian

L'Humeur
  • l’héritage
  • 20 décembre 2014,
    par Guy Cure
  • Ça vient de loin. Nous baignons dans une culture judéochrétienne dont l’une des facettes a été le rejet de l’arabe. Que de déformations, de dissimulations et de sectarisme dans des livres d’histoire utilisés par des « hussards de la république » sans (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Le Chili de Pinochet comme laboratoire
  • 19 décembre 2014,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Milton Friedman au Chili en 1975 Friedrich von Hayek et Milton Friedman sont les deux principaux théoriciens de l’ultralibéralisme. Si, dans les (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • Débat pathétique
  • vendredi 19 décembre 2014
  • Débat pathétique dans la presse locale entre la droite et l’extrême droite à l’occasion de l’entre-deux tour de la législative partielle. Subtil y a (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2014 > Décembre > N1317 > Banques : c’est Noël...“Super Mario” a gavé ses oies !

Banques : c’est Noël...“Super Mario” a gavé ses oies !

samedi 20 décembre 2014 , 218 : visites

Depuis trois ans, Mario Draghi, le patron de la Banque centrale européenne, arrose les banques de liquidités.

Et ce n’est pas fini ! Pourtant, mis à part spéculer ou le “garder au chaud”, les banques ne savent plus que faire de cet argent. En 2012, il leur avait quasi donné 1 000 milliards d’euros en affirmant vouloir “sauver l’euro” et faire cesser la spéculation sur les dettes souveraines des pays les plus fragiles de la zone euro (Espagne, Italie...). En réalité, les mille milliards de Super Mario (c’est son surnom) sont allés faire des bulles en Bourse. En juin dernier, il annonçait une nouvelle salve de 400 milliards, voire même 600, à condition que les banques prêtent davantage aux ménages et aux PME, puis, en septembre, un important programme de rachat d’actifs. Bref, ce sont 1 000 nouveaux milliards d’euros que l’ex-dirigeant de la banque d’affaires Goldman Sachs (qui a plombé la Grèce) a sorti de son chapeau pour engraisser les banques et leurs actionnaires.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1317

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|