Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

L'Humeur
  • Vitalia dévitalise votre bourse
  • 11 décembre 2014,
    par Malicette
  • Dans l’Aube, existent trois cliniques Vitalia. Elles appliquent un « forfait d’assistance aux démarches administratives ». neuf euros sont donc ponctionnés aux malades (ou à leur mutuelle) alors que ces frais ne sont justifiés par aucun texte.() C’est (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • La république
  • 11 décembre 2014,
    par DÉDÉ ALACAMPAGNE
  • On a changé de préfet et, pour une fois, c’est une préfète. Elle a reçu les élus, toutes sortes de présidents et les gendarmes. Elle leur a fait un (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • Jean Tirole : “comme Merkel !”
  • jeudi 11 décembre 2014
  • Jean Tirole a reçu officiellement cette semaine, des mains du roi Charles XVI Gustave de Suède, son prix dit “Nobel” d’économie, en réalité créé par (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2014 > Décembre > N1316 > Romilly-sur-Seine. Visa de transit pour le FN

Romilly-sur-Seine. Visa de transit pour le FN

jeudi 11 décembre 2014 , 139 : visites

En octobre, les organisations syndicales romillonnes apprenaient que le maire avait attribué aux deux élus frontistes du Conseil municipal un local à la Bourse du Travail. Une décision prise sans aucune concertation et reçue comme une provocation par les syndicats CGT, CFDT et FO qui ont alerté l’opinion publique par voie de presse, mobilisé leurs bases et lancé une pétition.
L’intersyndicale, qui avait sollicité un rendez-vous, a été reçue le 4 décembre dernier par une proche collaboratrice du maire. Cette dernière, qui se serait dite très surprise du “bruit” causé par cette décision, a annoncé que les élus du FN émigreraient en juin 2015 vers un autre local situé près du groupe scolaire Romain-Rolland et actuellement en cours de rénovation. CGT, CFDT et FO ont donc pris acte... et date au regard de l’extrême versatilité d’éric Vuillemin et de son entourage en matière de promesses et d’engagements.
L’action syndicale, relayée par l’ADIRP de l’Aube et le MRAP, a ainsi fait entendre raison au maire UMP et comprendre que, ne lui en déplaise, tout ne lui sera pas permis. à suivre...

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1316

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|