Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

L'Humeur
  • Vitalia dévitalise votre bourse
  • 11 décembre 2014,
    par Malicette
  • Dans l’Aube, existent trois cliniques Vitalia. Elles appliquent un « forfait d’assistance aux démarches administratives ». neuf euros sont donc ponctionnés aux malades (ou à leur mutuelle) alors que ces frais ne sont justifiés par aucun texte.() C’est (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • La république
  • 11 décembre 2014,
    par DÉDÉ ALACAMPAGNE
  • On a changé de préfet et, pour une fois, c’est une préfète. Elle a reçu les élus, toutes sortes de présidents et les gendarmes. Elle leur a fait un (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • Jean Tirole : “comme Merkel !”
  • jeudi 11 décembre 2014
  • Jean Tirole a reçu officiellement cette semaine, des mains du roi Charles XVI Gustave de Suède, son prix dit “Nobel” d’économie, en réalité créé par (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2014 > Décembre > N1316 > Faire du 3 décembre une journée mondiale dédiée à la sûreté industrielle

Faire du 3 décembre une journée mondiale dédiée à la sûreté industrielle

jeudi 11 décembre 2014 , 44 : visites

Le 3 décembre marquait le 30ème anniversaire de la catastrophe de Bhopal en Inde. Une explosion puis des milliers de morts par inhalation de gaz mortels. On dénombre encore des victimes suites aux pollutions des sols et des nappes engendrées par la catastrophe dans l’usine chimique de la société américaine Union Carbide.
Ce fut le résultat d’une gestion industrielle sacrifiant la sûreté, l’environnement et surtout des vies humaines pour le profit maximum. L’impunité des responsables résonne encore aujourd’hui comme une profonde injustice. Alors que trop d’accidents industriels se sont produits dans le monde, la mémoire des conditions du drame de Bhopal reste plus que jamais d’actualité. En effet, toute production industrielle comporte des risques dès lors que la sûreté, la formation et la sécurité des salariés comme des populations avoisinantes ne figurent pas comme une priorité des choix stratégiques de l’entreprise et de modalités de consultation qui dépassent les démarches actuellement étriquées de concertation. Les salariés ont contribué par leurs luttes à des avancées notables pour la sécurité. Mais ce combat doit être permanent et s’élargir. L’heure est à la nécessité d’une transformation des modèles productifs liant enjeux industriels, économiques, sociaux et environnementaux. Ceci a été mis en évidence à la conférence nationale du PCF sur l’industrie, fin novembre, afin d’ouvrir des perspectives de développement humain durable à notre pays. Nous avançons, entre autre, l’idée de faire du 3 décembre une journée mondiale dédiée à la sûreté industrielle. Nous entendons en cela mobiliser toutes les forces vives et associer tous les acteurs de la sécurité industrielle disponibles aux initiatives à venir pour renforcer notre potentiel industriel, tout en faisant du souvenir de Bhopal l’exemple de ce qu’il faut refuser à jamais.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1316

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|