“Ce n’est pas une miette de pain, c’est la moisson du monde entier qu’il faut à la race humaine, sans exploiteur et sans exploité.” Louise MICHEL

Dossier
  • Pour une nouvelle politique industrielle
    2 octobre 2014

    La France se désindustrialise chaque jour un peu plus : la production industrielle a reculé de 11 points en 25 ans. Un million d’emplois ont été détruits depuis l’an 2000. Et ça continue... L’Aube subit encore aujourd’hui les choix de désindustrialisation qui privilégient la rentabilité financière contre l’emploi. Contrairement à ce qui est rabâché, ce (...)

    Lire la suite
Le dessin

2 octobre 2014
L'Humeur
  • Le grand soir
  • 2 octobre 2014,
    par Guy Cure
  • A peine interrompu par le roman historique de Valérie, le feuilleton des régions reprend ses droits dans l’actualité. Je te quitte, reviens-moi ; le vaudeville est mauvais. L’argument des économies ne tient pas. Les départements sont condamnés, mais (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2014 > Octobre > N1306 > Le grand soir

Le grand soir

jeudi 2 octobre 2014 , 90 : visites , par Guy Cure

A peine interrompu par le roman historique de Valérie, le feuilleton des régions reprend ses droits dans l’actualité. Je te quitte, reviens-moi ; le vaudeville est mauvais. L’argument des économies ne tient pas. Les départements sont condamnés, mais l’Aube pourrait obtenir un sursis pour son exécution. Par contre les structures intercommunales s’entremêlent tout en sauvegardant des municipalités moribondes dans des bourgades désertées. Et surtout, l’utilité du sénat n’est pas mise en cause. Ces choses-là sont rudes, il faut, pour les comprendre, avoir fait des études à l’ENA.
La seule évidence, c’est que les besoins des populations n’ont en rien dicté les réformes territoriales et qu’en conséquence il y aura encore moins d’élus porteurs d’idées de changement-maintenant. Complexifier, éloigner encore les élus des électeurs, tout comme si le but était un peu plus d’écoeurement, un peu plus d’abstention, un peu plus de FN. Dans ce contexte, le débat sur la VIème république, en privilégiant les questions de structures et de personnes, a des allures extraterrestres.
Alors qu’on veut nous faire tourner en rond dans le zoo de Sarkholand, nombre d’affiches sont apparues, au slogan rageur et désespéré « Au suivant ! » et on s’aperçoit que Jacques Brel est toujours d’actualité.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1306

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|