“Il est urgent de revenir aux vertus de l’esprit révolutionnaire.” Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine

Dossier
  • Pour une nouvelle politique industrielle
    2 octobre 2014

    La France se désindustrialise chaque jour un peu plus : la production industrielle a reculé de 11 points en 25 ans. Un million d’emplois ont été détruits depuis l’an 2000. Et ça continue... L’Aube subit encore aujourd’hui les choix de désindustrialisation qui privilégient la rentabilité financière contre l’emploi. Contrairement à ce qui est rabâché, ce (...)

    Lire la suite
Le dessin

2 octobre 2014
L'Humeur
  • Le grand soir
  • 2 octobre 2014,
    par Guy Cure
  • A peine interrompu par le roman historique de Valérie, le feuilleton des régions reprend ses droits dans l’actualité. Je te quitte, reviens-moi ; le vaudeville est mauvais. L’argument des économies ne tient pas. Les départements sont condamnés, mais (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2014 > Octobre > N1306 > Le cinéma Eden sauvé ? pas grâce à Eric Vuillemin !

Le cinéma Eden sauvé ? pas grâce à Eric Vuillemin !

jeudi 2 octobre 2014 , 37 : visites

A lire la presse, la fréquentation du cinéma Eden est en progression. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui se sont mobilisés pour empêcher sa fermeture.
A cela s’ajoute, toujours selon la presse, un retour à l’équilibre financier dû à l’économie sur la subvention de 40 000 euros versée à l’association qui gérait auparavant cet équipement. Une subvention dont plus de trente mille euros servaient à payer le loyer de cette structure municipale, ce qu’oublie de rappeler le journal. Aujourd’hui, le cinéma Eden se porterait donc bien, et c’est tant mieux ! Mais il ne faut pas oublier qu’éric Vuillemin, qui privilégiait sans vergogne l’intérêt des promoteurs privés, a voté à la Communauté de communes pour la réalisation d’un multiplexe avec un pôle ludique sur la zone de l’aérodrome (projets Reverchon puis SOPIC) qui conduisait inéluctablement l’Eden à la fermeture. Le maire de Romilly avait d’ailleurs annoncé sa transformation en espace culturel.
La très forte mobilisation a mis en échec ce mauvais coup contre le coeur de la ville. Ce n’est pas sans réjouir les communistes et leurs élus qui se sont très investis dans cette bataille. Ils ont, en effet, défendu en permanence, contre l’avis des promoteurs et des élus de la droite romillonne et de la Communauté de communes, l’idée qu’un pôle ludique sans multiplexe était viable. La preuve, aujourd’hui c’est chose faite et, en plus, ailleurs que sur le parc de l’aérodrome. Avec l’action et une forte mobilisation, ce qui était donné pour impossible l’est pourtant devenu.


Dany Bouteiller, conseiller municipal, faisant signer une pétition.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1306

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|