“Nous ne sommes pas obligés d’accomplir des grandes actions héroïques pour participer au processus du changement. De petits actes multipliés par des millions de personnes peuvent transformer le monde.” Howard Zinn

Accueil > Archives > Europe > SUCCÈS DES ANTI LIBÉREAUX NÉERLANDAIS

SUCCÈS DES ANTI LIBÉREAUX NÉERLANDAIS

vendredi 1er décembre 2006 , 1835 : visites , par LDA

Au moment où en France les antilibéraux tentent de définir une stratégie commune pour les échéances électorales de 2007, les législatives néerlandaises ont consacré mercredi une formation clairement engagée contre le néolibéralisme. le Parti socialiste (SP) a tout simplement triplé sa représentation, passant de 9 à 26 députés (sur 150) et s’impose ainsi comme la troisième force politique du pays, derrière le Parti travailliste (PvdA, 32 élus) et les chrétiens-démocrates (CDA, 41). Si ce score n’est pas une surprise au vu des sondages, il marque une remise en cause sans précédent des politiques menées depuis vingt ans. " Les Pays-Bas ont voté et montré qu’ils voulaient un pays plus humain, plus social ", résume le président du SP, Jan Marijnissen. Le SP talonne les travaillistes qui n’avaient eu, dans l’histoire récente, aucun concurrent sérieux sur leur gauche.

Arrivés sur le devant de la scène politique lors du référendum sur la constitution européenne, où ils étaient les seuls à gauche à défendre le " non " face au consensus de la droite et des travaillistes, le SP a su créer le débat sur les dangers des libéralisations et de l’affaiblissement de la protection sociale. Avec à la clé une large victoire du " non " (61,6 %) trois jours après le rejet du traité en France.

Pour les syndicats, la pilule a été dure à avaler, d’autant que le recours au temps partiel et précaire qu’ils avaient accepté dans le " modèle des polders " comme la contrepartie de la sauvegarde de l’État providence, n’a cessé de croître pour toucher un tiers des travailleurs, surtout les femmes. Au sein de la principale centrale du pays, la FNV (proche des travaillistes), on estime que les législatives de mercredi ont donné un " message clair " aux politiques pour mener " une autre politique sociale

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N897

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|