“Un gouvernement injuste familiarise les esprits des sujets avec l’injustice et fait que peu à peu ils s’accoutument à la voir sans horreur.” Paul-Henri Thiry, baron d’Holbach

L'Humeur
  • Jours de fête
  • 8 août 2013,
    par Guy Cure
  • De concerts en expositions, de festivals en animations autour des produits du terroir, l’Aube se met en valeur cet été et bourdonne d’une vie culturelle et associative luxuriante et diverse. Abondance de biens ne nuit pas. Les touristes sont (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2013 > Août > N1246 > Le beurre et l’argent du beurre

Le beurre et l’argent du beurre

Bourse

jeudi 8 août 2013 , 161 : visites

Le CAC40 retrouve son niveau d’avant la crise des dettes souveraines de l’été 2011. Le gouvernement ira-t-il regarder de ce côté ?
De l’argent, il y en a dans les caisses... du CAC40. Le patronat ne cesse de se plaindre sur les prélèvements, charges et coût du travail qui “écrasent” les entreprises. Mais sur les marchés financiers, tout ne va pas si mal pour les grandes entreprises françaises. Le CAC40 est repassé au-dessus des 4 000 points, soit à son niveau d’avant la crise de 2011. Une embellie boursière, notamment pour les banques. BNP-Paribas, qui vient de publier ses résultats du 1er semestre 2013, annonce un profit net de 3,3 milliards d’euros, et la Société générale 1,3 milliard (+12,6% par rapport à l’année dernière). D’après les analystes financiers, les profits des 40 sociétés de l’indice de la Bourse de Paris (CAC40) devraient croître de 17% en moyenne cette année. Selon l’expression de Christian Parisot, chef économiste à Aurel BGC, cité dans Le Figaro, les marchés touchent aujourd’hui « le beurre et l’argent du beurre ».
Dans le cas des banques, ce sont les revenus des activités actions qui affichent des progressions spectaculaires. Pour certaines, elles culminent à des taux de progression entre 38 et 50%. L’an dernier, le gouvernement, qui envisage aujourd’hui d’augmenter la CSG pour tous, à commencer par les salariés, avait instauré une taxe de 0,2 point de CSG sur les transactions financières, mais les marchés se sont vite adaptés pour y échapper. Et cette mesure a rapporté deux fois moins que prévu. Pour les retraites, il n’y a qu’à regarder du côté des méga-profits financiers et à les faire participer plus “sérieusement” à leur financement. Par exemple.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1246

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|