“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • Victor Hugo
  • 11 avril 2013,
    par Malicette
  • Ils ont été battus, bien battus, copieusement battus comme au fléau le seigle d’autrefois. Ils étaient eux-mêmes un fléau. Rappelez-vous Sarko et son régiment de jambes de bois, arpentant nos télés et nos consciences. Cassant nos lois bienfaitrices nées (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • QUELLE CONFIANCE ?
  • jeudi 11 avril 2013
  • Fleur Pellerin, la ministre des PME avait déclaré, “ne pas croire à la lutte des classes”, ajoutant qu’on avait en France “un petit problème avec (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2013 > Avril > N1229 > LA BATAILLE N’EST PAS TERMINÉE

LA BATAILLE N’EST PAS TERMINÉE

Accord national interprofessionnel

jeudi 11 avril 2013 , 221 : visites

Au moment au 236 députés socialistes votaient le texte du Medef (la droite s’étant réfugiée dans une abstention hypocrite et politicienne), 120 000 personnes manifestaient en France contre l’ANI. à Troyes (notre photo), plus de 250 manifestants ont scandé leur désaccord de la place Jean-Jaurès à celle de la Libération. à l’Assemblée nationale, André Chassaigne a lancé au gouvernement : « ce dont le Medef rêvait, vous l’avez fait ! ».
Réaction de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF
« L’Assemblée nationale vient de voter le projet de loi sur
l’ANI. C’est un coup de Jarnac porté aux droits des salariés.
Ce texte soutenu par le MEDEF va renforcer les possibilités
de licenciement au moment où le chômage connait des taux
records. Je salue le travail des députés communistes et Front
de gauche pour mettre à jour la nocivité de ce texte et ouvrir
toutes les brèches possibles. Leur mobilisation a permis que
dans le vote final, 19 députés de gauche votent contre le
texte et 55 s’abstiennent. c’est donc 74 députés de gauche
qui ont refusé de voter le texte de l’ani.
Cela signifie que le projet de loi adopté aujourd’hui à l’Assemblée
nationale n’aura pas de majorité de gauche au
Sénat. Le groupe des sénateurs CRC est décidé à continuer
ce combat avec détermination, aux côtés de tous ceux qui
se sont mobilisés [le 9 avril - ndlr] dans de nombreuses villes
de France. La bataille n’est pas terminée. »

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1229

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|