“La liberté ce n’est pas l’espoir de l’avenir. C’est le présent et l’accord avec les êtres et le monde dans le présent.” Albert Camus

L'Humeur
  • Ce n’est qu’un début
  • 24 janvier 2013,
    par Guy Cure
  • Les cérémonies des voeux ne sont pas terminées que le bilan de l’année 2013 s’annonce prometteur. au bonheur souhaité fait écho une réalité sinistre. la France est en guerre, des otages sont massacrés, des militantes progressistes sont assassinées en (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Sodimédical : on en parle
  • 24 janvier 2013,
    par Malicette
  • La presse locale a eu raison de parcourir l’année 2012 et d’en faire le bilan. elle a interrogé quelques associations pour connaître leur avis sur (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • SELON QUE TU ES PUISSANT OU MISÉRABLE...
  • jeudi 24 janvier 2013
  • Le préfet de l’Aube est intraitable : on ne touche pas à ses amis ! Flashé à 140 km/h par les gendarmes sur une portion de route limitée à 90 km/h, (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2013 > Janvier > N1218 > Sodimédical : on en parle

Sodimédical : on en parle

jeudi 24 janvier 2013 , 151 : visites , par Malicette

La presse locale a eu raison de parcourir l’année 2012 et d’en faire le bilan. elle a interrogé quelques associations pour connaître leur avis sur les événements passés. c’est Sodimédical qui revient souvent à l’esprit surtout quand les présidents en question ont une sensibilité de gauche. l’un a été frappé par la solidarité « qui allait bien au-delà des clivages sociaux ». certes, mais je n’ai vu quant à moi que les communistes pour verser pendant quelques mois un salaire aux salariés en difficulté(  [1]. D’autre part l’affaire Sodimédical, qui fut certes « révélateur de la crise actuelle », fut surtout le révélateur de l’impuissance du gouvernement pour ne pas dire de la volonté de ne pas toucher au sacro-saint système appelé vulgairement capitalisme.
La solidarité a été ternie par la campagne menée par Philippe adnot contre les salariés afin que les maires ne versent pas d’aide, campagne relayée par une bonne partie de l’UMP. là, le clivage social a joué à plein. le pouce de la droite était tourné vers le sol. à mort Sodimédical ! à mort ceux qui se battent ! la concurrence doit rester « libre et non faussée » !

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1218

Notes

[1En plus des manifestations et quêtes organisées par le PCF mais aussi par d’autres, 18 personnes ont avancé 500 à 1 000 € par mois dont 17 du Front de gauche. 26 salariées ont pu ainsi souffler un peu avant le versement de leurs salaires par les AGS (et non, un comble, par le patron allemand).

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|