“Je veux que la République ait deux noms : qu’elle s’appelle Liberté, et qu’elle s’appelle chose publique.” Victor Hugo

L'Humeur
  • Lettre à un ami
  • 9 août 2012,
    par Guy Cure
  • Mon cher Michel, Tu es abonné à la Dépêche, mais c’est sans doute par internet que tu liras ce petit mot, à toi seul destiné. Tu déplores depuis quelques semaines que le journal soit illisible quand tu le sors de ta boite aux lettres (tout à fait (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Qu’on se le dise !
  • 9 août 2012,
    par LDA
  • Notre bien nommée Malicette a glissé la semaine dernière un “canard” (fausse nouvelle en termes journalistiques) dans son billet d’humeur. elle eut, à (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • IL SAIT TOUT FAIRE !
  • jeudi 9 août 2012
  • Il a fai t le porte-parole du gouvernement, puis le ministre de l’Outre-Mer, de l’intérieur, du budget, de l’économie, des finances, de l’industrie. (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2012 > 08 Août > N1194 > Lettre à un ami

Lettre à un ami

jeudi 9 août 2012 , 148 : visites , par Guy Cure

Mon cher Michel,
Tu es abonné à la Dépêche, mais c’est sans doute par internet que tu liras ce petit mot, à toi seul destiné. Tu déplores depuis quelques semaines que le journal soit illisible quand tu le sors de ta boite aux lettres (tout à fait réglementaire). Des déchirures, des froissements, des perforations diverses donnent à notre modeste hebdomadaire des airs de précieux document d’archive.
En ton désarroi, je t’ai entendu incriminer l’entreprise chargée d’acheminer le courrier et même son personnel. D’autres fois, tu soupçonnes une main malveillante d’intervenir dans ta boite aux lettres. quoi qu’il en soit, rends-toi à l’évidence, mon bon ami : tu es la cible d’une main vengeresse qui t’a démasqué et qui poursuit d’une haine commune un journal et son destinataire.
Il ne te reste qu’à avoir quelque indulgence pour le désespoir d’un citoyen déçu par le score de Marine Sarkozy, craignant du même coup maintenant pour son emploi, pour son pouvoir d’achat, pour sa retraite, pour l’avenir de ses enfants. et avoue que par ton engagement exhibé, tu apparais bien comme le principal responsable de cette gauche radicale qui dirige aujourd’hui tous les soviets de France. Tu me demandais « Que faire ? » question plus que séculaire, et toujours d’actualité…

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1194

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|