“Je veux que la République ait deux noms : qu’elle s’appelle Liberté, et qu’elle s’appelle chose publique.” Victor Hugo

L'Humeur
  • Lettre à un ami
  • 9 août 2012,
    par Guy Cure
  • Mon cher Michel, Tu es abonné à la Dépêche, mais c’est sans doute par internet que tu liras ce petit mot, à toi seul destiné. Tu déplores depuis quelques semaines que le journal soit illisible quand tu le sors de ta boite aux lettres (tout à fait (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Qu’on se le dise !
  • 9 août 2012,
    par LDA
  • Notre bien nommée Malicette a glissé la semaine dernière un “canard” (fausse nouvelle en termes journalistiques) dans son billet d’humeur. elle eut, à (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • IL SAIT TOUT FAIRE !
  • jeudi 9 août 2012
  • Il a fai t le porte-parole du gouvernement, puis le ministre de l’Outre-Mer, de l’intérieur, du budget, de l’économie, des finances, de l’industrie. (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2012 > 08 Août > N1194 > Traversée dangereuse

Traversée dangereuse

jeudi 9 août 2012 , 111 : visites , par Malicette

Guy Cure pestait à juste titre (DA n° 1190) contre les dos d’âne nombreux placés dans les villages pour ralentir les voitures. C’est parfois utile et, comme la force de frappe, dissuasif. Mais trop, c’est trop. La commune à laquelle pense sans doute Guy est celle des Bordes-Aumont sur la route de Chaource. Voilà un maire qui a coupé la circulation pendant trois mois pour des travaux (bonjour les frais supplémentaires pour ceux qui allaient travailler et empruntent la D 444 ! Mais bravo pour les beaux trottoirs et les caniveaux nouveaux !). Ce maire précautionneux a donc mis cinq ou six dos d’âne et réduit la circulation à 30 km/h. Toujours insatisfait, il vient d’ajouter à l’entrée de la commune, côté Chaource), un nouveau dos d’âne, plus gros que les autres comme une bosse de dromadaire. Le plus bête dans l’affaire, c’est que ce ralentisseur fonctionne dans les deux sens, pour entrer et pour sortir ! entrer on comprend. Fais gaffe ! dit le dos d’âne. Mais pour sortir, il devrait se tasser pour que l’automobiliste reprenne sa vitesse de croisière. et bien, non, notre maire a décidé de laisser encore un petit souvenir et une bosse au cul de votre carrosserie. « La mer : une telle quantité d’eau frise le ridicule » disait Henri Monnier. Remplacez eau par dos d’âne et ça marche aussi.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1194

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|