“Un gouvernement injuste familiarise les esprits des sujets avec l’injustice et fait que peu à peu ils s’accoutument à la voir sans horreur.” Paul-Henri Thiry, baron d’Holbach

Dossier
  • Contre le front de la haine, le Front de Gauche
    16 décembre 2011

    L’extrême droite n’est pas une solution pour sortir de la crise. Au contraire, majordome du grand capital, elle est son outil pour aggraver, par la violence, les pressions sur le peuple. Non, le Front national ne défend pas les salariés, c’est même leur pire ennemi. Non, le Front national ne lutte pas contre les « affaires » et la corruption en (...)

    Lire la suite
Le dessin

16 décembre 2011
L'Humeur
  • Dehors, on ferme !
  • 16 décembre 2011,
    par Guy Cure
  • Les historiens du futur qui voudront énumérer les entreprises qui auront licencié, déposé le bilan, disparu dans la tourmente financière, dans l’aube, en France et ailleurs, en ce début de millénaire, auront bien du travail ! Ils se demanderont quels (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • LE SOCIALISME NATIONAL DU FN
  • 15 décembre 2011,
    par Jean Lefevre
  • Les fanas de la Marine pestent contre tout. ils chantent « la lutte finale », mais pensent d’abord à la « solution finale ». les voilà faisant de (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • Les Le Pen sont des adeptes de la révolution nationale.
  • jeudi 15 décembre 2011, par Passy Connh
  • C’était le label dont s’était affublé le régime du maréchal Pétain et de ses miliciens. Et pour le reste Marine Le Pen fait le caméléon. Elle pille à (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2011 > Décembre > N1160 > Les Le Pen sont des adeptes de la révolution nationale.

Les Le Pen sont des adeptes de la révolution nationale.

jeudi 15 décembre 2011 , 122 : visites , par Passy Connh

C’était le label dont s’était affublé le régime du maréchal Pétain et de ses miliciens. Et pour le reste Marine Le Pen fait le caméléon.

Elle pille à grande échelle le vocabulaire et les références du Front de Gauche : révolution, nuit du 4 août, porte-parole des « invisibles ».

Nous comprenons l’intention de disputer le terrain à la seule force politique présente dans les entreprises et les quartiers populaires qu’est notre Front de Gauche ! La bataille est engagée entre elle et nous. Nous allons rendre visible aussi son déguisement. Car ses gesticulations ne suffisent pas à cacher de qui elle est le garde-chiourme ! L’augmentation du SMIC ?

Une « mesurette » selon elle. Le blocage des loyers ? « une idée communiste » selon la châtelaine de Montretout. La taxation des revenus du capital ? Cela la toucherait de trop près ! Et ainsi de suite. Tout ce qui intéresse la vie quotidienne des travailleurs ne la concerne pas.

Les tenants du système ont bien compris son utilité : ils font donc la promotion d’une Le Pen qui serait devenue la représentante des classes populaires. Cette nouvelle assignation injurieuse du peuple est une sorte de ressucée de la vieille antienne « plutôt Hitler que le Front populaire ». Plutôt le Front National que le Front de Gauche.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1160

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|