L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir.” Jean Jaurès

Accueil > Archives > National > Culture > AVIGNON 2006

AVIGNON 2006

De notre correspondant Jean Lefèvre

samedi 29 juillet 2006 , 1890 : visites

Avignon 2005 avait suscité bien des polémiques dans sa programmation générale. Les choix de ce 60e Festival sont cette année moins contestés. Avignon reste de toute façon le rendez-vous des amoureux du théâtre avec cette grande diversité des expériences artistiques, du plaisir pour des milliers de spectateurs, mais aussi une possibilité d’embauche pour les troupes qui tentent de vivre et faire vivre de nombreux intermittents.

Depuis douze ans, l’ORCCA (Office Régional Culturel de la région Champagne Ardenne) y organise la présence de compagnies théâtrales . Un lieu y est retenu qui présente tous les aménagements techniques indispensables. La Région est soucieuse de présenter le travail des artistes, dans les meilleures conditions, mais aussi de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes équipes.

La Région a choisi cette année (avec l’aide du Comité d’experts) 5 nouvelles compagnies de Champagne Ardenne qui présenteront leur travail artistique. Il lui a fallu tenir compte d’un grand nombre de critères pour respecter le travail créateur comme la diversité des formes et des langages.

Les spectacles :

- DEMI-DIEUX 7.0 de Pascal Adam par la Cie " C’est la nuit " (Reims). Plus il y a de la machine (ou du marché) moins il y a de l’homme. Mais il y a des marionnettes.

- PYGMALION de G.B.Shaw par la Cie Ici et Maintenant Théâtre dirigée par Christine Berg (Chalons). Comment transformer une fille des rues en fille du monde. Ce spectacle avait été joué au Théâtre de la Madeleine la saison passée.

- BRUISSE suivi de LÀ (vidéo) par la Cie " Les décisifs " de Clara Cornil. ( Chaumont). Deux soli pour danseuse et musicien

- CONVERGENCE 1.0 par la Cie Adrien M. (Reims). Le sujet : musique, jonglage, informatique. Le propos : "Que reste-t-il du jonglage si on enlève les balles ? "

- LES BISCUITS ROSES de Franz Bartelt par la Cie La Strada (Troyes). Suite de scènes de la vie ordinaire traitées de façon désopilante. Les mots croustillent.

- Les MATINÉES de la Caserne du 11 au 22 juillet. Lectures, rencontres, démonstrations, échanges.

- EXPOSITION : Photographies de Christophe Loiseau, autour de la marionnette contemporaine. 16 et 23 juillet : séances de yoga par Clara Cornil (11 Heures)

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N879

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|