“Nous ne sommes pas obligés d’accomplir des grandes actions héroïques pour participer au processus du changement. De petits actes multipliés par des millions de personnes peuvent transformer le monde.” Howard Zinn

Accueil > Archives > Europe > UN FRONT DE GAUCHE POUR DIRE STOP A L’EUROPE DE LA FINANCE

UN FRONT DE GAUCHE POUR DIRE STOP A L’EUROPE DE LA FINANCE

jeudi 26 février 2009 , 776 : visites , par JPC

Chaque jour de nouveaux plans sociaux sont annoncés. Le chômage connaît une hausse record .

Le pseudo "plan de relance" de Sarkozy est un échec complet. Dans l’Aube nous n’en avons pas vu la couleur et déjà plus de 2000 Aubois subissent le chômage partiel, d’autres sont en proie aux licenciements, à l’exclusion (+ 10,5 % de chômage dans l’Aube sur un an).

Le 29 janvier dernier, une journée de grève et de manifestation interprofessionnelle a rassemblé plusieurs millions de personnes, d’autres se préparent notamment celle du 19 mars prochain. Et pourtant, Sarkozy ne veut rien changer à sa politique.

Dans ce contexte, les élections européennes du 7 juin 2009 représentent une étape dans la résistance à la politique de Sarkozy et pour construire une Europe sociale, démocratique et pacifiste.

L’enjeu est clair. Soit rien ne change en Europe avec la poursuite des politiques libérales actuelles et c’est l’enfoncement dans la crise du système capitaliste. Soit nous nous rassemblons sur des grandes orientations résolument à gauche pour changer d’Europe.

C’est dans cet objectif que le PCF a lancé un appel au rassemblement des forces de gauche qui en 2005 avaient dit ensemble NON à l’Europe de la concurrence libre et non faussée. Non à l’Europe du dumping social et fiscal, de la dictature de la Banque européenne, de l’alignement sur l’OTAN...

L’unité du mouvement syndical montre aujourd’hui toute son efficacité. S’il y a eu un 29 janvier puissant qui a obligé le gouvernement à changer dans un 1er temps d’attitude (pour le reste on verra) c’est parce qu’il y a eu rassemblement des forces sociales, idem en guadeloupe. La démarche du front de Gauche est de déboucher sur cette même unité au niveau des forces politiques de gauche radicale en Europe.

C’est la stratégie gagnante.

Le parti de gauche (PG) de JL Mélenchon a déjà répondu favorablement à cet appel comme de nombreuses personnalités du monde syndical, associatif et culturel. Construire l’Europe dont les peuples ont besoins L’objectif du " Front de Gauche " aux élections européennes de 2009 est cette fois de construire avec toutes celles et ceux qui le souhaitent, l’Europe dont les peuples ont besoin :

-  Une Europe sociale, écologique et démocratique.
-  Une Europe efficace contre la crise.
-  Une Europe de l’égalité notamment entre les femmes et les hommes.
-  Une Europe débarrassée des dogmes libéraux et des réflexes capitalistes.
-  Une Europe force de paix.

Le Front de Gauche s’adresse donc à tous ceux qui veulent construire une autre Europe en rupture avec l’orientation libérale du traité de Lisbonne : aux partis politiques comme aux citoyens pour qu’ensemble nous changions vraiment la donne. N’hésitez pas à le rejoindre. (Voir l’appel ci-après)

Les dirigeants actuels de l’Union européenne ne sont pas dignes de notre confiance. Ce ne sont pas eux qui peuvent changer d’Europe. Même quand ils se prétendent de gauche, il y a urgence à ne pas laisser les libéraux continuer de diriger l’Europe au profit exclusif des forces de l’argent.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1014

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|